Close

NOTRE HISTOIRE : 37 ANS DEJA

Trois groupes devaient marquer à tout jamais nos esprits et influencer notre style musical. Los Rupay, Los Jairas et Grupo Aymara.


Depuis près de trente cinq ans le groupe de musique des Andes OMASUYU basé près de Saint Nazaire, s’est produit à de très nombreuses reprises en Loire Atlantique (fête de la mer, les Escales de Saint Nazaire…) à Nantes et en région Nantaise, en Vendée, dans les Deux Sèvres, dans le Morbihan. Plus occasionnellement dans d’autres départements des Pays de Loire, de Bretagne (festival de Carhaix, Trans Armoricaine) ou en Poitou Charentes (festival de Montguyon avec Yatiri), Festival de Confolens en « OFF ». Mais il ne faut pas oublier le festival de Tunis et surtout les différentes représentations en Bolivie, en spectacles ou à la Télévision.

Au travers de ce site ils souhaitent tout simplement vous faire découvrir un petit bout de leur histoire et le résultat de leur passion.


Pour Omasuyu, tout a commencé au coeur des années 70, époque durant laquelle la musique andine était très en vogue en Europe, particulièrement en France. Ce fut également pour eux le temps des rencontres fondamentales. Trois groupes devaient marquer à tout jamais leurs esprits et influencer leur style musical. Los Rupay sous la direction de Mario Gutierrez puis de Basilio Huarachi, arrivaient en France avec cette volonté farouche de maintenir vivante la musique autochtone de Bolivie, Los Jairas, avec Yayo Yoffre, Ernesto Cavour et Alfredo Dominguez entre autres, mettaient en valeur toute la richesse de la musique néofolklorique métisse et créole et Grupo Aymara dirigé par Clarken Orosco présentait un savant mélange de toutes ces influences.

Les amitiés nées au cours de ces rencontres inoubliables perdurent pour la plupart.

Depuis près de trente cinq ans le groupe de musique des Andes OMASUYU basé près de Saint Nazaire, s’est produit à de très nombreuses reprises en Loire Atlantique (fête de la mer, les Escales de Saint Nazaire…) à Nantes et en région Nantaise, en Vendée, dans les Deux Sèvres, dans le Morbihan. Plus occasionnellement dans d’autres départements des Pays de Loire, de Bretagne (festival de Carhaix, Trans Armoricaine) ou en Poitou Charentes (festival de Montguyon avec Yatiri), Festival de Confolens en « OFF ». Mais il ne faut pas oublier le festival de Tunis et surtout les différentes représentations en Bolivie, en spectacles ou à la Télévision.


Au travers de ce site ils souhaitent tout simplement vous faire découvrir un petit bout de leur histoire et le résultat de leur passion.